UN AUTRE HOMME TUE SA FEMME EN COMMUNE I

Selon KOJUGU KELEBAA, Le boucher a nuitamment éventré sa femme avant de prendre la fuite.

Une dispute entre les deux suites à un me histoire d’ampoule allumer dans la chambre à coucher est à la base de la dispute sanglante. La nommé Awa Diarra qui est la seconde épouse du mari au fait exprès de laisser la lumière de la chambre à coucher allumée et s’est arrogé la colère de son mari qui cherchait le sommeil. La dispute entre les deux a dégénéré et sous la colère, le mari, Cmcomme une bête qu’il a l’habitude de dépecer, éventra alors sa malheureuse épouse au point de rependre ses intestins à même le sol.

Les faits remontent dans la nuit du samedi 20 au 21 juillet 2019 dans le domicile conjugal du couple au quartier Banconi-Flabougou.
Le mari, répondant au nom de Zoumana Traoré âgé de 29 ans, est boucher de profession et résidait au quartier Banconi Flabougou avec ses deux épouses et la victime, Hawa Diarra était sa deuxième épouse, sa baramousso.
A t elle fait exprès de provoquer la colère dj mari ou faisait elle un test de dulcinée ( mandiakorôbô) ?
Il y avait elle une vielle querelle entre les deux conjoints ?

Rien ne prédisait pourtant une telle cruauté dans le couple qui vivait en paix jusqu’à cette nuit fatidique.

Les enquêteurs du 6ème arrondissement sont à pied d’œuvre.
Les hommes deviennent de plus en plus cruels mais les femmes aiment aussi trop les pousser à bout, il faut le reconnaître.

A suivre !

Seydou Oumar Traoré

1 COMMENTAIRE

  1. Pauvreté et difficulté de vie d’un pays sous tutelle, où la pauvreté est galopante; donc crée plus d’agressivité chez les hommes qui pourvoient au besoins de la famille. Mal gouvernance quand tu nous tiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.