Des hommes armés non identifiés ont attaqué, le 1er juillet, 4 villages dogons situés dans le cercle de Bankass, région de Mopti. Bilan: 30 morts d’importants dégâts matériels.
« Les assaillants sont arrivés de Baye, vers la frontière du Burkina, à 16 h. Ils étaient à bord de 4 pick-up, 2 tricycles et plusieurs motos», témoigne un enseignant.
Les attaques ont eu lieu simultanément dans 4 villages : Gouari, Djimdo, Panga Dougpou, Dialakanda. Les dozos (chasseurs) dogons qui ont tenté de défendre les villageois ont subi de lourdes pertes.
L’armée malienne, qui dispose d’un camp à 20 km du village de Gouari, y est arrivée vers 22 h, après que les combats ont cessé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.