Business des cheveux: Savez-vous que les femmes africaines dépensent 9 milliards $ chaque année pour l’entretien de leurs cheveux

0

Dans un documentaire diffusé ce mardi soir sur Canal+, la journaliste, auteure du documentaire, pénètre dans le milieu du business des cheveux en Afrique. Le documentaire réalisé à Abidjan combien les femmes africaines dépensent annuellement dans l’entretien de leurs cheveux. Des utilisatrices de produits cosmétiques et dermatologues peinent à s’attendre.

En Afrique, les cheveux sont utilisés par comme arme de séduction massive. Pour avoir le look de Beyonce ou Rihanna, les amatrices de cheveux défrisés ne reculent devant rien pour paraître plus aux yeux des hommes. Un acte qui comme le dit le dermatologue dans le documentaire «ça comment dans les salons de coiffure et ça finit en dermatologie». La vidéo de 52 mn est produite par BO TRAVAIL, Avec la participation de Canal + International. Elle est résumée comme suit:

Lisses, défrisés, crépus, frisés, courts, longs, bruns, blonds, roux, chaque femme choisit son style capilaire. Et à travers ce style, elles choisissent d’appartenir à telle ou telle communauté. Les Africaines, et plus particulièrement les Ivoiriennes, attachent une grande importance à leurs cheveux. C’est un objet de séduction et parfois aussi un facteur d’identité. Ces femmes consacrent en général beaucoup de temps et d’argent à leur coiffure. Beaucoup d’Ivoiriennes aiment avoir les cheveux longs et lisses, à « l’européenne ». Elles utilisent des produits défrisants, lissants. Elles se font régulièrement des décolorations. Mais ces produits ne sont pas tous de très bonne qualité. Voire certains peuvent se révéler nocifs. Les dermatologues voient passer dans leur patientèle de plus en plus de femmes aux cheveux très abîmés. Certaines souffrent d’alopécie et d’autres de brûlures sur le crâne. Depuis quelques années, un mouvement est né : les Nappys, (Natural and Happy). Ces femmes qui vont à l’encontre de cette mode des cheveux lisses. Elles sont fières de leurs cheveux crépus, de leur coupe afro. Certaines en font même un emblème identitaire. Une revendication, « j’ai une coupe afro car je suis Africaine et fière de l’être ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.