Les Maliens sont sortis massivement, ce lundi 16 novembre, pour rendre un dernier hommage à l’ancien président Général Amadou Toumani Touré. Parti de l’ex Institut Marchoux, le cortège funèbre s’est immobilisé au Camp du Génie militaire de Bamako, en attendant les cérémonies funéraires demain mardi.
A moto, en voiture, et surtout massivement à pieds, les Maliens ont parcouru la dizaine de kilomètres qui sépare l’ex Institut Marchoux du Camp du Génie militaire de Bamako. Au cri de « ATT… ATT… ATT », les enfants, les femmes et les hommes ont accompagné le Général d’Armée pour sa dernière parade dans la ville de Bamako.
Sur le pas de leur porte, au balcon, devant les bureaux notamment à Ecobank, BIM SA, dans les stations à essence, au passage du cortège, tous ont tenu à saluer une dernière fois le président ATT. Parfois les larmes aux yeux, parfois avec les ‘’ duas ‘’ pour les moins émotifs. ATT était un homme du peuple. Et le peuple qui se reconnaissait en lui a tenu à lui rendre hommage.

Togo … fidèle jusqu’au bout
Outre les enfants, ses « amis », dans le cortège funèbre, il y avait plusieurs proches du président Amadou Toumani Touré notamment le ministre Amadou Koita, ou encore Kadi Barry de l’Association des personnes de petites tailles. Parmi eux, il y avait le fidèle d’entre les fidèles Nouhoum Togo. Tout au long du trajet, et à pied, l’ancien chargé de communication au ministère de la Défense n’a cessé de revenir, devant les caméras, sur les réalisations du président ATT.
Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.