Un plan de riposte de 597 milliards FCFA,
– remise de peines pour 1540 détenus,
– Prise en charge par l’État pour les mois d’Avril et Mai des factures d’électricité et d’eau pour les tranches sociales
– état d’urgence sanitaire et un couvre-feu (19H-6H) pour 2 semaines renouvelables

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a annoncé une batterie de mesures vendredi pour lutter contre le coronavirus dans son pays qui compte 10 cas dont un mort. Ce sont entre autres:
– Renforcement des prières sur toute l’étendue du territoire.
– Proclamation de l’État d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire national à compter de ce soir, Vendredi 27 Mars 2020 à minuit.
– Instauration à Niamey, seule ville touchée par le virus, d’un couvre-feu de 19h00 à 6h00 pour une période de deux semaines renouvelables à compter du Samedi 28 Mars 2020.
– Isolement sanitaire de la ville de Niamey pour une durée de deux (2) semaines renouvelables, à compter du Dimanche 29 Mars à minuit,
– Recherche active des cas suspects et renforcement des tests notamment à travers l’aménagement de centres de test dans chaque chef-lieu de région et dans certains chefs-lieux de départements très isolés…
Des mesures sociales ont été annoncées par le chef de l’État :
– Prise en charge par l’État pour les mois d’Avril et Mai des factures d’électricité et d’eau pour les tranches sociales.
– Renforcement du plan de soutien annuel pour soutenir les personnes vulnérables : (distribution gratuite, vente à prix modéré, etc.)
– Remise gracieuse de peines en faveur de 1540 détenus pour des raisons humanitaires et pour désengorger les maisons d’arrêt.
L’ensemble de ces mesures fait l’objet d’un plan de riposte dont le montant est estimé à 597 milliards de FCFA selon Mahamadou Issoufou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.