Les syndicats du Pari Mutuel Urbain (PMU – Mali) ont tenu, ce samedi 26 décembre, un point de presse sur l’arrestation de leur Directeur général par la Sécurité d’Etat le lundi 21 décembre. Ils dénoncent son arrestation extrajudiciaire et « exigent sa libération immédiate »

Trois individus ont « enlevé » Robert Vital Diop, Directeur général de PMU Mali. « Ils se sont d’abord présentés dans nos locaux en disant vouloir rencontrer le DG pour raison d’Etat », a indiqué Fadaman Keita, conférencier et secrétaire général du comité syndical des permanents de l’entreprise. Six jours après son « enlèvement », « nous restons sans aucune nouvelle de lui », s’est inquiété Fadaman Keita au nom de tous les employés de PMU Mali.

Robert Vital Diop, a rappelé le conférencier, a pris les fonctions du DG de PMU Mali en février 2020, dans un contexte de pandémie de Covid-19. Alors que la plupart des sociétés africaines de pari hippique ont fermé du fait de la suspension des courses françaises, le DG a réussi à maintenir les emplois, mieux il a accordé une augmentation de salaire au personnel.

« La dynamique actuelle rame à contre-courant de l’Etat de droit », a assuré le conférencier. Et d’ajouter : « Nous exigeons des plus hautes autorités du pays la libération immédiate de notre DG ». Les comités syndicaux estiment que l’interpellation, la durée de « séquestration », et l’opacité sur les raisons de l’arrestation de Robert Vital Diop violent toutes les lois en vigueur au Mali.

Mamadou TOGOLA / Maliweb.net

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.