L’ affirmation faite sur Facebook selon laquelle un policier a été licencié et s’est associé à des “loubards” pour tirer sur la foule de contestataires lors des manifestations antigouvernementales du 10 juillet à Bamako, est FAUSSE. C’est un gros mensonge du Gouvenement sous-pression, pour couvrir les meurtres de manifestants survenus le 10 juillet.

Selon PesaCheck qui a mené les enquêtes au Mali, à part les critiques acerbes dont Sidi Tamboura, ce policier syndicaliste a fait l’objet pour avoir publiquement déclaré son adhésion au M5-RFP, la seule sanction connue à ce jour à l’encontre de l’officier, secrétaire général du syndicat de l’alliance nationale de la police, est la suspension de son salaire depuis près de trois mois.

Qu’en est il en réalité de cette affaire qui a suscité une enquête profonde. En effet un message publié sur une page Facebook liée au leader de l’opposition, l’imam Mahmoud Dicko, présente un photomontage de quatre images. Deux images montrent des hommes blessés, une autre montre, un lot de cartouches de gaz lacrymogène et la quatrième, celle qui a été mise en avant, est celle d’un policier. Nos enquêtes révèleront son identité par la suite : il s’agit de Sidi Tamboura, le policier en cause dans le post cité supra.

Image for post

Nos enquêtes appuyée à celles de PesaCheck ont mis en évidence que le message Facebook est trompeur et a été publié par des individus usurpant le nom et l’organisation de l’imam Dicko, pour diffuser de fausses nouvelles sur le Mouvement du 5 juin, Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP). Pour rappel, le….lire la suite sur Oppositions.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.