Nos structures de santé sont devenues des lieux de rackette. DOMMAGE !

Cette affaire de pansement à l’hôpital G.T où je suis actuellement.
Je viens avec le petit à l’hôpital, je prends le ticket de pansement à l’entrée.
Au calme je me dirige au service TRAUMATO, une infirmière l’a admis dans la salle de soin, elle allait commencer le travail, mais avant elle m’a dit que je dois payer 1000F. En bon réglo je lui ai montré le ticket que j’ai pris à l’entrée du coup elle a arrêté le travail.
Elle m’a dit que ceux qui ont le ticket font leur pansement dans un autre endroit qu’elle m’a indiqué.
Quant à elle, elle est sûrement là titre privé et on doit lui payer ses honoraires avec du cash.
Je sors au calme pour me rendre à l’endroit indiqué, chez un certain DIARRA.
Une fois arrivé là-bas, j’y ai trouvé un infirmier trois poches qui m’a dit qu’il ne peut pas faire le pansement du petit, à titre de rappel on était 11H 00, la raison évoquée était que je ne suis pas dans le temps et qu’il faut que je repasse demain.
Bon je n’ai vu qu’une seule chose à faire, retourner à l’entrée et qu’on m’explique pourquoi on m’a fait payer le ticket si on ne peut pas prendre mon patient.
À ce moment précis je suis devant la porte du chef bureau des entrées.
Je ne quitterai que lorsque j’aurais une explication claire ou qu’on me rembourse l’argent du ticket afin que j’aille me payer le service d’un/une infirmier/ère mercenaire pour faire le pansement du garçon.
Tchipp !
Partagez au max pour qu’on sache ce qui se passe.
En réalité ce n’est pas pour la somme modique de 1000F, c’est juste pour que lumière soit sur certaines pratiques qui sont légions dont sont victimes les clients de nos services publics.
Pour le moment je suis calé, la journée sera certes longue mais comme je n’ai rien à faire, je patienterais le temps qu’il faudra pour tirer au clair.
Mary DIALLO

Si êtes aussi victimes d’une injustice, envoyez nous votre histoire pour publication via notre adresse mail en bas du site ou contactez nous via notre page Facebook. N’acceptez plus de souffrir en silence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.