Les femmes des militaires du camp de Kati ont manifesté  le vendredi 8 novembre pour protester  contre la banalisation de la mort des soldats au front. Elles réclament le départ des forces françaises du Mali et sollicitent en même temps la venue de la Russie.

Les femmes des militaires du camp de  Kati ne décolèrent pas. Elles fulminent contre la banalisation de la mort des forces de défense et de sécurité au front. Il faut dire que l’attaque meurtrière du camp d’Indélimane, le vendredi 1er novembre,  est encore fraîche dans les mémoires.

« Nous sommes sorties pour dire non à la guerre au Nord du Mali. Nous protestons contre la mort de nos maris, de nos frères et de nos enfants », indique  une des manifestantes. Très en colère, elle demande le départ des forces françaises de notre pays  et plaide pour l’arrivée des forces russes au Mali. Car convaincue que la Russie pourra régler le problème.

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.