Invitée à l’émission de débat politique dénommé « Jôkônô », du 26 août 2019, Diakité Kadidia Fofana, anciennement directrice adjointe de campagne de l’opposant Soumaïla Cissé et actuellement Chargée de mission au ministère des affaires étrangères a donné quelques leçons de patriotisme.

Plusieurs sujets d’actualités furent abordés lors de ce débat en langue Bambara dont le blocage de la route Bamako-Kayes par les manifestants, la violence à l’encontre des femmes, l’accord politique de gouvernance signé le 2 mai 2019, le dialogue politique inclusif, les réformes institutionnelles, la lutte contre la corruption, la crise au centre du Mali et bien d’autres. Répondant à ses détracteurs, Mme Diakité Kadidia Fofana a été sans équivoque : «L’esprit de patriotisme ne peut pas nous permettre de laisser le Mali s’effondrer, mon combat a toujours été pour le Mali et pour l’intérêt du Mali », a-t-elle dit.

Répondant aux questions de l’animateur du débat Moussa Timbiné (A ne pas confondre avec le député Moussa Timbiné, 1er vice-président de l’Assemblée nationale du Mali), l’invitée Mme Diakité Kadidia Fofana a fait savoir que l’événement qui lui a marqué dans la semaine est le blocage de la route Bamako-Kayes par les manifestants qui dénonçaient l’état dudit corridor. A ses dires, l’état de la route Bamako-Kayes doit interpeller tout le monde. Elle reconnait la légitimité de la lutte des manifestants tout en disant que c’est une route qui contribue énormément à l’économie nationale.

Le Républicain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.