L’Imam Mahmoud Dicko a parlé, ce vendredi 28 août, au Palais de la Culture. Devant des milliers de personnes qui ont répondu son appel pour une prière en hommage aux 23 martyrs, le Guide religieux a parlé.

Extrait du discours de l’imam:

«J’ai un message clair à faire passer ! Désormais personne ne donnera un chèque en blanc aux jeunes [CNSP]. Personne ne fera ce qu’il veut de façon anarchique dans ce pays, c’est fini.

Permettez-moi de saluer les jeunes héros qui sont venus parachever les luttes de plusieurs jours. Je leur demande de tenir leur parole. Ce sont nos frères et nos enfants.

Je leur demande de ne pas commettre les mêmes erreurs que les anciens. Qu’ils s’asseyent avec le M5 ainsi que toutes les forces vives pour parler dans la dignité et dans l’entente. Qu’ils arrêtent de se la jouer solitaire dans leur coin ! Ils sont enfermés là-bas dans leur coin, les gens y font des va-et-vient.

Qu’ils facilitent la situation et allègent la souffrance des maliens. Ils sont censés être la solution, ne pas être des problèmes en plus.

Je me dois de leur dire ce message. Ils ont du respect pour moi mais cela ne m’empêche pas de leur dire la vérité. Qu’ils veillent à ce qu’on continue dans la dignité.

Je suis retourné dans la mosquée mais n’oublions pas que la mosquée est au Mali. Je suis retourné dans la mosquée mais je reste dans le Mali. Je demande à Dieu de nous faire ramener Soumaïla Cissé d’ici le vendredi prochain.»

Moussa Nimaga

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.