DÉMENTIS

Je démens à toutes et à tous,

Je démens catégoriquement les propos qui m’ont été attribués et sortis de leur contexte.
90% de mes amis sont journalistes.
Dans mes propos, je défendais la cause dés journalistes maliens!

Voici ce que j’ai dit, je prends en témoin toute la salle de la maison de la presse, et je confirme encore une fois mes propos:
« Le combat concerne les journalistes, car c’est une minorité qui vole la part d’eux. Si certains sont journalistes c’est parce qu’ils sont courageux de ne pas rester à la maison sinon le journalisme n’est pas leur formation. Ils seraient aujourd’hui dans leur profession d’études s’il n’y avait pas autant de corruption au Mali….».
A mon humble avis, cela n’est rien contre les journalistes qui m’ont toujours aimé et accompagné depuis des années. C’est grâce aux journalistes maliens que j’ai pu m’exprimer et rencontrer les maliens. Merci à toute la presse malienne dans son combat.

Concernant le fait d’être le plus grand intellectuel, j’ai dit que « le problème des maliens vient en partie de ses grands intellectuels dont j’en fait partie, nous n’avons pas assumé nos responsabilités. Mais il est temps que tous les intellectuels se regroupent pour lutter contre la corruption en informant, formant et sensibilisant les populations ». Cela ne signifie absolument pas que je me déclare être le plus grand intellectuel du Mali.

Je ne dis pas et je ne dirai jamais être le plus grand intellectuel du Mali. Cela est contraire à mon éthique !

Le contexte étant la lutte contre la corruption, j’appelle tous les maliens à mener cette lutte avec détermination et sans réserve!

Clément DEMBELE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.