Maliweb : Vers 16h, où nous quittons la ville de Kati, les jeunes manifestants étaient toujours campés dans les check-points et que la levée des blocus dépendait de la volonté réelle du Gouvernement.  Mais en cela, ils exigeaient le départ sans délai de Mme le Ministre des Infrastructures et de l’équipement, le démarrage immédiat et effectif des travaux de reconstruction de la RN3, la relance du train et l’opérationnalisation de l’aéroport Dag-Dag. Et ajout ’il que c’est les mêmes revendications avec ceux de leurs camarades de Kayes.

Malick Konaté: Face à l’indifférence totale de l’État, les habitants de Kayes décident de prolonger le mot d’ordre jusqu’à nouvel ordre. Ils demandent aux autres localités de bloquer toutes les issues. La réhabilitation de la route nationale ou rien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.