BOUGOUNI SE MET AU PAS

La jeunesse de Bougouni soutenue par les dozos vient de bloquer la RN7. Ils exigent le démarrage des travaux de la Route BOUGOUNI-Manakoro, le retour du Gouverneur dans la nouvelle région de Bougouni entre autres.

C’est dire que printemps route continue au Mali, corollaire de la mauvaise gestion des soulèvements précédents. Avec les protocoles signés entre le gouvernement et des entités informels qui se sont soulevés à Kati, Kayes, Tombouctou et Gao, tous les hameaux du Mali sont en droit d’exiger des engagements de l’état et des routes pour leur localité. C’est cela l’équité et la justice qui doivent caractériser toute gouvernance. La réclamation, la pression et les protocoles d’accord sont devenus le nouveau mode de Gouvernance sous Ibrahim Boubacar Keita.


Ce n’est pas pour ce chaos que nous l’avions pourtant soutenu et élu. On est parti sur la base d’un programme de société jouable avec un chronogramme d’exécution.

IBK doit prendre les choses en main pour redresser le manche du bateau Mali.

Seydou Oumar Traoré/ Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.