Mali: liberté provisoire accordée à Amadou H. Sanogo et ses coaccusés

Au Mali, la chambre d’accusation de la cour d’Appel de Bamako a décidé ce mardi de la mise en liberté provisoire du Général Amadou H. Sanogo et de ses codétenus.

L’auteur du coup d’Etat de 2012 contre l’ancien président Amadou Toumani Touré était écroué depuis 2013 dans l’affaire de l’assassinat de 21 bérets rouges.

Son procès a été délocalisé en novembre 2016 à Sikasso, avant d’être renvoyé pour mener de nouvelles expertises médicales dans un délai de 45 jours. Mais il n’y a plus eu de procès et toutes ses demandes de liberté provisoire de Sanogo étaient jusque-là rejetées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.