Pendant que le Mali, le Niger et la force française l’opération Barkhane lançait une vaste offensive contre les groupes terroristes dans la région de Liptako, les terroristes ce sont renforcés dans la région de Tombouctou et ils prêchent même dans les mosquées dans le cercle de Diré

Du 7 au 19 juin 2019, Barkhane, les forces armées maliennes (FAMas) et les forces armées nigériennes (FAn) ont mené une opération baptisée « Aconit » contre les groupes armés terroristes au cœur de la zone frontalière entre le Mali et le Niger, dans la région du Liptako notamment les villages d’Akabar, InTaglal, Kosseye, TongoTongo, Tabarkone, Zongo_Dey et In_Foukareteine.

La force Barkhane a déployé plus de 400 hommes et près d’une centaine de véhicules du groupement tactique désert (GTD) « Edelweiss » depuis les bases de Gao et Ménaka, des hélicoptères, des avions de chasse (selon leur communiqué). A leurs côtés, les forces armées maliennes et nigériennes ont respectivement engagé une section et une compagnie, combattant aux côtés de Barkhane sur leurs territoires respectifs contre le groupe terroriste de l’EIGS (Etat Islamique au Grand Sahara) de Walid_Saharaoui avec un bilan d’une vingtaine de terroristes tués et d’importants matériels de guerre saisies selon leur communiqué.

Au même moment, la charia est entré en vigueur le samedi 16 juin 2019 dans plusieurs communes de Diré dans la région de Tombouctou notamment à Halgalassouba commune de Haïbongo, selon des sources locales, toutes les manifestations et autres célébrations sont interdits notamment les mariages et autres circonstances, le port du voile est devenu obligatoire pour toutes les femmes, zakat obligatoire pour tout détenteur de boeufs. La population est inquiète et furieuse selon elle, l’Etat leur à tourné le dos en les abandonnant entre les mains des terroristes du Gourma.

Toujours selon des témoins, les terroristes sont venus de Dialloubé et appartiendraient à la Qatiba d’Ançardine du Macina de Ahmadou_Koufah.

Beaucoup de questions méritent des réponses quant à cette lutte contre le terrorisme au Mali et au Sahel.

Moussa Nimaga / #Moussa_Leaks

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.