Paranormal à Bamako: Le génie e du 3ème pont

3 jours de suite, 3 personnes se sont suicidées au 3ème pont de Bamako. Des événements qui étonnent, interpellent et amènent l’inquiétude aux usagers habituels du 3ème pont.
L’année dernière, il y a eu également une série de 3 accidents à quelques mois d’intervalles et en général, ce pont semble avoir un taux de mortalité bien plus élevé que les deux autres ponts pourtant moins larges que lui.
Chaque année depuis sa création, ce pont fait régulièrement parler de lui et l’on se demande finalement si la légende d’un génie des eaux à cet endroit est juste une légende……
Une légende raconte effectivement que, du temps du président ATT, qui a fait construire le pont, des devins lui auraient dit que la construction de ce pont doit être précédée de grands sacrifices afin de calmer une djinn des eaux, appelée Maimouna, dont le domaine serait traversé par le pond. ATT a l’époque aurait répondu que le Mali étant désormais un pays à majorité musulman, il ne voyait pas pourquoi il devrait encore se livrer à de telles pratiques.
La construction aurait donc démarré sans les sacrifices nécessaires, quand les chinois commencèrent à avoir de grave ennuis( Un des piliers à un endroit précis s’écroulait régulièrement et des accidents incroyables)
Ceux qui dormaient sur le chantier auraient vu les chinois ramener un viel homme chinois qu’ils étaient partis chercher à l’aéroport, arriver sur les lieux, rentrer dans l’eau, faire des rituels, descendre et disparaître au fond du fleuve pendant environ une heure, ressortir ensuite et rentrer dans son pays le lendemain
Ces derniers auraient terminé leur chantier sans ennuis ensuite.
Les problèmes sur ce pont, qui semble t’il ont repris des le départ des chinois, se caractérisent désormais avec un certain nombre de tributs qu’il préleverait chaque année d’une façon ou d’une autre
To be continued

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.