L’étudiante Diane Blé ou Diana Blé, accusée d’avoir profané la tombe de DJ Arafat le 31 août 2019 au cimetière de Williamsville d’Abidjan en compagnie de plusieurs fans de l’artiste, a été condamnée à un an de prison ferme par la justice ivoirienne, a appris un journaliste d’Ivoirebusiness.

Son procès s’est ouvert ce vendredi 20 septembre 2019 au palais de justice d’Abidjan-Plateau, a-t-on appris.
Suite au verdict du juge qui a suivi le réquisitoire du procureur, Diane Blé a été deferrée à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan.

Nous y reviendrons.

Eric Lassale

Source : Ivoirebusiness

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.