J’ai été témoin d’une scène de barbarie tout à l’heure à 17h, ce lundi 20 juillet, sous l’échangeur du Quartier-Mali. Un jeune cireur de chaussures qui se rendait certainement chez lui à pieds après une journée de travail a été stoppé par les policiers en stationnement, dans un fourgon noir. Djeliba24.

L’un des policiers, avec son casque en fer, a violemment tapé sur la tête du jeune cireur. Sur la violence du coup, l’enfant d’à peine 15 ans, s’est écroulé. A la manière d’un animal égorgé, il se mit à trembler les deux pieds étendus et légèrement soulevés. Du sang lui coule à terre, sorti de la bouche et du nez.

Des femmes témoin de la scène se mirent à pleurer. Après fouiller son sac sans rien y trouver que son matériel, les quatre éléments venus l’intercepter sont retournés dans leur camion, le laissant gisant sur le sol sous le regard des passants.

Après 5 minutes de convulsion, le petit cireur a été embarqué par des hommes dans un véhicule CH pour l’hôpital.

Djeliba24.COM | Le Gardien des Llibertés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.