IBK, à l'ouverture du Sommet
IBK, à l'ouverture du Sommet

En prenant la parole, le Président IBK a critiqué l’opposition malienne et a eu des mots très durs envers l’Imam Mahmoud Dicko.

«Le but de cette manifestation, Ils veulent imposer une transition et faire un coup d’état dirigé par l’imam Mahmoud_Dicko pour mettre en cause la laïcité du Mali et de installer un Etat Islamique au Mali»,  RFI

Cette information tranche d’avec l’image d’un président voulant aller au dialogue. Au contraire IBK semble réclamer des sanctions pénales, diplomatiques et financières contre les contestataires à son régime.

VOIR+: Mali: Début du Sommet extraordinaire des Chefs d’État de la CEDEAO sur le Mali

Djeliba24.COM

7 Commentaires

  1. Il faisait de la peine à l écouter ,le Mali est devenu la risée du monde entier, tous ses pairs riaient sous cape au discours de notre cher président incompétent. Son discours s adresse plus à la France, qu il appelle au secours contre l intégriste DICKO. Quelle honte ,notre pays est mis ous tutelle cedeao.apres un tel spectacle, ses conseillers à commencer par Adam thiam doivent démissionner.

  2. Vraiment c’est le monde à l’envers ce vieux hibou est insouciant de tous les maux que traverse le Mali sans parler de l’intégrité territoriale il pense que en prononçant ces mots honteux qu’il serait sauvé sa place.Hélàs c’est trop tard pour toi vieux ivrognes même la France ton dieu ne pourra plus rien pour toi tu versés le sang des innocents et continuer à piaillers vieux connard.

  3. Vraiment tu nous fait honte le président……vous avez oublié k si c’était pas Dicko vous ne serait jamais un président,tu nous à trahir ,tu à trahir le peuple malien avec des faut promesse.

  4. Pays islamique c mieux aussi que le régime corrompu dobai dolomi dobai o manamana kan fo nous on paye nos impôts et taxe le fils du président va prendre de pute avec nos djai

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.