UN TCHADIEN SE DONNE LA MORT À CAUSE DU BARÇA

0

UN TCHADIEN SE DONNE LA MORT À CAUSE DU BARÇA

Le 242 ème clasico qui s’est soldé sur la victoire et la qualification du FC Barcelone sur la pelouse du Santiago Bernabeu à Madrid, a produit plus d’effets en Afrique plus qu’en Espagne et partout en Europe où il n’y a pas eu d’incidents majeurs. Par contre en Afrique, en plus des bagarres entre supporters, il y a eu un mort au Tchad, un pays qui n’est pas reconnu comme une nation du ballon rond.

Alors que se jouait le match entre le Real Madrid et le Fc Barcelone dans la capitale espagnole, les supporters tchadiens ont pris d’assaut les cinés clubs et les débits de boisson pour suivre la rencontre. Après le but de Suarez, les bousculades et les engueulades ont envahi les salles au point où il fallait éviter des bagarres générales.

Au coup de sifflet final, jubilant après la victoire du FC Barcelone 3-0, un jeune supporter tchadien , sur sa moto, a commencé à faire des dribbles avec sa moto et sans casque,  hurlant sa joie. Il a fini par foncer droit … au but. L’ accident  lui a été fatal sur l’avenue Mathias Ngarteri.

Sur sa moto les bras en l’air, le supporter a fait collision avec une autre moto. Sur place, il a perdu trop de sang suite à une blessure sur la tête. C’est plus de trente minutes après que la police du 7ème arrondissement est venue récupérer  le jeune supporter catalan  pour les urgences.  Trop tard, il y perdra la vie.

  1. Ce n’est pas seulement l’excès de joie dû au succès  qui tue les supporters passionnés du FC Barcelone en Afrique. Les défaites sont également fatales. On se souvient d’un jeune malien, supporter du club catalan, qui avait trouvé la mort devant sa télé en voyant son club de coeur se faire humilier par le Bayern en ligue des champions en 2013. Il avait succombé à un arrêt cardiaque .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.