En marge de sa mission dans la région de Bandiagara, le ministre Saliah Touré a  réussi une prouesse des grands moments en rencontrant Youssouf Toloba. Cette rencontre officieuse accordée au ministre Touré est un signal pour la stabilité, la paix et la réconciliation nationale.

Dans une récente vidéo (en date du 16 décembre 2020),  le chef de la milice auto-défense Danna Amassagou,  Youssouf Togola avait lancé un ultimatum aux autorités de la transition par rapport à la sécurisation «du plateau» Dogon.

Dans ses propos, il menaçait le gouvernement de rejoindre (AZAWAD) voire les djihadistes,  traitant l’Etat  d’incompétent, il accusait  les forces des armées maliennes d’avoir abandonné le cercle à lui-même.

Selon certaines informations Toloba s’était abstenu à toute  tentative de rencontre avec les autorités et personnalités du pays. Le dynamique jeune ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, Mohamed Salia Touré a pu jouir du cousinage  entre Dogon et Songhrai pour réussir sa rencontre avec Toloba.

Mais avec  cette rencontre avec le ministre Saliah Touré, les données semblent changer. Il faut rappeler que les  échanges entre le ministre Touré et le chef de la milice dogon a porté  sur la crise sécuritaire et humanitaire qui prévaut dans la nouvelle région. En tout cas selon nos sources, Toloba aurait demandé plus d’engagement des autorités pour la sécurisation de la zone.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.