Diaba Sora

La star malienne des réseaux sociaux, Diaba Sora, fait encore parler d’elle.  Elle a été interpellée le mercredi 26 mai dernier. Pour « injures publiques », elle a été envoyée dans une prison pour femme avant son jugement.

Des messages vocaux proférant des insultes grossières ont été diffusés sur les réseaux sociaux par des sources encore inconnus. Des messages identifiés comme appartenant à la star Diaba Sora. Elle a été interpelée et mise sous mandat de dépôt par le procureur du tribunal de la commune IV. Mais de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer cette arrestation.

« L’auto-saisine du procureur de la République trouve son explication dans les dispositions de la loi sur la cybercriminalité. En la matière, les règles ordinaires de compétence territoriale s’effacent en application de l’article 2 de la loi qui rend plus efficace la lutte contre le phénomène qui prend de l’ampleur au Mali », a indiqué Moussa Guindo, un Magistrat malien.

Le problème, c’est que les messages en question remontent à deux ans, avant l’existence de la Loi. En plus du fait que Diaba n’est dans le ressort territorial du tribunal où elle a été convoquée. De quoi s’agit-il alors ? Beaucoup pensent que le procureur a été induit en erreur par le riche homme d’affaires Malien, du nom de Mama Lah.

En attendant plus d’éclaircissement sur la situation, la tension reste palpable entre le procureur et les fans de celle qui se fait appelée : la Kim Kardashian Malienne.

Nana

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.