Pour faire taire les rumeurs et proposer une alternative aux autorités sur le prix du ciment; la firme indienne, Diamond ciment Mali (DCM), première usine de production de ciment au Mali, a organisé lundi 13 mai 2019, une conférence de presse. Les conférenciers ont rappelé le contexte difficile de l’installation de l’usine d’Astro, estimée à plus de 80 milliards de F CFA.

Selon le PCA de DCM, Motaparti Prasad SR, à court terme, l’entreprise indienne pourrait soulager la population en important du ciment pour combler le gap à partir d’une de ses usines à Takoradi, au Ghana. Pour ce faire, la société a besoin de l’autorisation des autorités maliennes. “Nous acheminerons les ciments par bateau à Dakar, avant de les transporter au Mali. Le but est de continuer à fournir le marché malien à un coût abordable”, précise le PCA.

A long terme, il préconise le démarrage rapide des travaux de construction d’une nouvelle cimenterie notamment celle de Béma, dont le projet de convention a déjà été proposé au gouvernement. Il a rappelé que DCM avait même déployé des équipements professionnels pour démarrer les activités de dynamitage et d’exploitation du site de Béma, effectuer des forages, prélever des échantillons de calcaire à des fins d’analyse. Et actuellement, un bureau et un service de sécurité sont sur le site pour la protection des équipements. Malheureusement, selon le PCA, l’ordonnance N° 2019/785/MMP-SP du ministre des Mines et du Pétrole en date du 28 mars 2019 a annulé le permis d’exploitation de DCM sur le site de Bema. Pour quelles raisons ? Pour l’instant, DCM explique n’avoir reçu aucune notification officielle. L’entreprise estime qu’elle est due plutôt à une mauvaise communication.

Toutefois, après la mise en place du nouveau gouvernement de mission, la société, affirme son PCA, s’engage à rétablir le dialogue avec l’ensemble des acteurs du gouvernement afin de soulager définitivement les populations maliennes.

Mali tribune

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.