SUICIDE AU BANCONI : PIQUÉ PAR UNE CRISE DE JALOUSIE , ELLE SE JETTE DANS LE PUITS

Awa Sangaré, ménagère à Banconi la quarantaine révolue vivait en parfaite harmonie avec son époux Mamadou Simpara et ont eu de nombreux enfants dont la première fille est même mariée.

Selon nos sources, tout allait bien dans le couple jusqu’au mois dernier où le mari Mamadou Simpara s’engage dans une seconde noce. Awa n’en croit pas ses oreilles et commence à fréquenter les bonnes volontés, les amis et parents de son mari pour le dissuader de son projet de mariage. Rien n’est fait car le mari maintient le cap et le mariage est célébré lors des mariages collectifs des Banambais (Banamba Kognon).

La nouvelle mariée intègre son foyer mais Awa ne digère toujours pas.
C’est ainsi qu’elle a multiplié les tractations mais se heurte à la décision de son mari.

À la grande surprise de la famille , Awa aurait profité de l’absence de gens dans la cour pour sauter dans le puits familial. Les premiers femmes de la famille à se lever pour réchauffer les repas du début du jeune ont découvert une personne dans le puits et c’était Awa. Elle est arrivée au pire et s’est tué.

La police du 6ème Arrondissement a dépêché une équipe et poursuit son enquête qui pourra lever toutes les zones d’ombres dans cette affaire.

Son enterrement est prévu aujourd’hui à 16h chez son époux au banconi.

Dors en paix.

Seydou Oumar Traoré

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.