L’histoire des «aéronefs non identifiés» qui survolent les bases et zones d’opération revient très souvent au Mali et au Burkina. En tout cas, au Faso, l’Etat-Major a pris ses responsabilités, «des instructions ont été données aux unités déployées pour que ces aéronefs soient considérés comme ennemis et traités comme tels», indique un communiqué de l’armée burkanbè.

 

Djeliba24.COM

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.