A l’appel du Mouvement du 5 Juin Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP), des milliers de Maliens ont manifesté, le mardi 11 août, au monument de l’Indépendance pour exiger la démission du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, et celle de son régime.

L’Imam Mahmoud Dicko, autorité morale du M5-RFP, a pris la parole sous des applaudissements nourris des manifestants. Très marqué par la mort des jeunes devant sa mosquée lors de la manifestation du 10 juillet,  l’ancien président du Haut Conseil Islamique a indiqué que les tenants du pouvoir ont franchi toutes les limites du tolérable et a appelé  à la restauration de la Nation malienne.

Avant de se retirer du pupitre, le parrain de la CMAS a invité son grand frère (Ndlr, le Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta) à écouter la voie du peuple. « S’il n’écoute pas, il va ramer pour sortir du pays», a-t-il prophétisé.

Il faut rappeler qu’au moment où nous mettions en ligne cet article (Ndlr, 21h 20min GMT), des manifestants étaient présents encore à la place de l’indépendance. Ils disent rester sur place jusqu’à l’atteinte de  leur objectif qui n’est d’autre que la démission d’IBK et celle de son régime.

Maliweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.