La fédération béninoise de football (Fbf), suite au match N° 37 comptant pour les huitièmes de finale de la Can Egypte 2019 et opposant le Maroc au Bénin, a saisi la confédération africaine de football pour exiger des sanctions à l’encontre de l’arbitre qui a officié le match.

C’est à travers la correspondance N° 270/2019/FBF/DC/SG/PT en date du samedi 6 juillet que la fédération a saisi l’instance africaine lui demandant d’infliger une sanction au juge de la partie. En effet, la partie béninoise estime, au regard d’arguments exposés dans sa correspondance, que l’arbitre a pris faits et causes pour les Lions de l’Atlas. La Fbf mentionne que « l’arbitre a fait preuve de mauvaises appréciations des fautes survenues et de mauvaises interprétations des lois du jeu », d’une part. « L’arbitre a fait preuve d’une partialité au profit du Maroc« , d’autre part, estime la Fbf.

En agissant ainsi, estime la fédération, l’arbitre a violé le Code d’éthique de la Caf et de la Fifa. Convaincu de ce que cette attitude du juge central est contraire aux textes régissant le football, la Fbf demande à la Caf de rendre justice en infligeant une sanction, conformément aux règles de l’instance à l’arbitre Helder Martins de Carvalho. La plainte enregistrée au secrétariat de la Caf sera étudiée pour qu’une suite soit donnée selon les pratiques de l’instance.

BéninTV

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.