L’écrivain s’en allé ce samedi. Bernard Binlin Dadié ou Bernard Abou Koffi Binlin Dadié à l’état-civil, est un écrivain et homme politique ivoirien né à Assinie, au sud de la Côte d’Ivoire le 10 janvier 1916. Fils de Gabriel Dadié, compagnon de lutte du premier président ivoirien Félix Houphouët-Boigny, Bernard Dadié est considéré comme le père de la littérature ivoirienne[1]. Bernard Dadié, figure de proue de la littérature ivoirienne, est l’auteur d’une œuvre véritablement prolifique, qui aborde tous les genres littéraires: poésie, roman, théâtre, chroniques, contes traditionnels, le plus significatif étant le théâtre. Après des études à l’école normale William-Ponty de Gorée, il travaille pendant dix ans à l’IFAN (Institut Fondamental d’Afrique noire) de Dakar. En 1947, il retourne dans son pays et milite au sein du RDA.

Sa mort à été plusieurs fois annoncées. Malheureusement, cette fois pour de vrai.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.