DERNIÈRES NOUVELLES DU MARI JALOUX QUI À ÉGORGÉ SA FEMME KADIATOU KANTE À NIARELA.

Selon nos investigations, Lassana Kante dit Flany, le meurtrier était tous les temps en dispute avec sa femme. Les choses n’allaient plus dans le couple qui ne s’étaient marié il y’a seulement deux ans et avait un petit enfant.

Kadiatou en avait marre de ce mariage à dispute sans fin et préparait minitieusement son départ chez ses parents qui avaient aménagé à Sabilbougou-courani. À chaque fois que Kadiatou rendaient visite à sa famille elle amenait des objets qu’elle ne ramenait plus au point de vider la chambre de Flany, son mari trop jaloux et trop querelleur.

En début de la semaine, Lassi avait saisi le frère aîné à Kadiatou pour faire revenir son épouse à de meilleurs sentiments. Mais dans la journée du lundi, une énième dispute éclata entre les deux et Kadiatou s’était tue et ne disait plus rien.

Ce silence était une menace pour Flany qui l’a prise au sérieux et même trop ? Kadiatou allait-elle définitivement quitté ?

Flany ne voulait en aucune manière voir son épouse partir. C’est ainsi qu au cours de la nuit, il mit son plan en exécution.
Pendant que son épouse dormait, vers 23h30, il se saisit d’un couteau et lui trancha la gorge. Ensuite il est allé remettre l’enfant à sa maman qui dormait dans une autre chambre avant de se servir du même couteau pour tenter de s’eventrer. C’est là qu’il serait tombé et n’a pas pu s’achever.

Les parents ont ensuite douté de ses vas et viens et du silence radio dans leur chambre avant d’appeler la police du 3ème arrondissement après la découverte de la scène macabre.

Le mari jaloux gisait dans son sang tandis que son épouse n’a pas eu une telle chance. Elle était déjà morte et baignait dans son sang. Le mari jaloux est toujours aux urgences et n’a encore pas donné sa version des faits.

J’ai signé/ Seydou Oumar Traoré

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.