Imam Dicko, dans sa mosquée le 12 juillet
«Je suis retourné dans la mosquée, mais cette mosquée est au Mali. Donc, dites aux militaires de faire attention on est là et on les regarde. S’ils ne m’entendent pas il faut leur transmettre mon message. Que je leur demande de faire attention.» Imam Mahmoud DICKO lors de la cérémonie d’hommages aux martyrs des manifestations du 10 – 11 – 12 juillet 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.