Dans un article paru, ce 25 juillet, dans le quotidien L’Indépendant, l’Ambassadeur de France au Mali, Joël Meyer, a fait des révélations sur l’affaire des deux hélicoptères Super Puma vendus par Airbus à l’armée malienne et «cloués au sol» depuis.

La question des hélicoptères de l’armée «cloués au sol», on se souvient, avait été révélée par le président IBK au cours d’une interview dans un média étranger. L’information a été reprise, en France, par Karim Keita, fils du président, député et président de la Commission Défense et Sécurité à l’Assemblée nationale du Mali. Devant le tollé général provoqué par ce énième scandale autour des marchés de l’armée, un Malien de France a même écrit à Airbus pour des réponses. Sans succès.

En visite, hier, dans les locaux du quotidien malien L’Indépendant, Joël Meyer s’est prononcé  sur l’affaire «sans s’aventurer dans les détails qu’il «ne maitrise pas», rapporte le journal. «Airbus» est une société privée souligne le diplomate. A l’en croire, écrit le journal, «avant de passer la commande, les acheteurs étaient bien conscients qu’il s’agissait d’hélicoptères d’occasion avec tous les risques que cela comporte, y compris celui lié à la maintenance».

Aussi, informe L’indépendant, l’Ambassadeur de France a toutefois rassuré que «ce problème est en passe d’être surmonté»Déclarant qu’«Airbus est en contact avec les autorités en charge du dossier afin de  remédier aux problèmes techniques».

Maliweb.net

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.