Les Maliens ont commandé 6 avions, ils n’ont finalement réceptionné «que» quatre. Où sont donc passés les deux autres ? Que sont-ils devenus ? À cette question, le président a donné, on s’en souvient, une réponse laconique en juillet 2018. Il a expliqué, sans convaincre, en langue nationale bamanan, que c’est à cause «des difficultés de livraison des six que nous nous sommes contentés, pour un départ, compte tenu de l’urgence, de faire venir quatre avions. Il n’en était rien ! Quel gros mensonge ! En réalité, il y avait d’autres difficultés et mauvaises pratiques que l’on découvre tous les jours. Parmi elles, la faramineuse commission de près de 5 millions de dollars que se sont tapés deux ministres à l’époque. L’un était chargé de surveiller l’opération d’achat des hélicoptères, et l’autre était incontournable pour le décaissement des fonds.

M.K

Mohamed Ag Aliou

Source : Nouvelle Libération

Partager

1 COMMENT

  1. Des minables qui s’enrichissent sur le dos de la patrie en guerre, au moments ou tous les dignes fils du mali ont tout misé sur les FAMAS; comment croire que ces gens sont des maliens et qu’ils ont la moindre dignité ou le moindre honneur pour devenir ministre ?.Pauvre de mon pays si , tu étais gouverné !

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.