Les Maliens ont commandé 6 avions, ils n’ont finalement réceptionné «que» quatre. Où sont donc passés les deux autres ? Que sont-ils devenus ? À cette question, le président a donné, on s’en souvient, une réponse laconique en juillet 2018. Il a expliqué, sans convaincre, en langue nationale bamanan, que c’est à cause «des difficultés de livraison des six que nous nous sommes contentés, pour un départ, compte tenu de l’urgence, de faire venir quatre avions. Il n’en était rien ! Quel gros mensonge ! En réalité, il y avait d’autres difficultés et mauvaises pratiques que l’on découvre tous les jours. Parmi elles, la faramineuse commission de près de 5 millions de dollars que se sont tapés deux ministres à l’époque. L’un était chargé de surveiller l’opération d’achat des hélicoptères, et l’autre était incontournable pour le décaissement des fonds.

M.K

Mohamed Ag Aliou

Source : Nouvelle Libération

1 COMMENTAIRE

  1. Des minables qui s’enrichissent sur le dos de la patrie en guerre, au moments ou tous les dignes fils du mali ont tout misé sur les FAMAS; comment croire que ces gens sont des maliens et qu’ils ont la moindre dignité ou le moindre honneur pour devenir ministre ?.Pauvre de mon pays si , tu étais gouverné !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.