Housseini Amion Guindo

COMMUNIQUE

La Convergence pour le Développement du Mali «CODEM»  est profondément préoccupée, par la situation socio politique que notre pays traverse en ce moment.

Ces évènements ont malheureusement occasionnés plusieurs morts, des blessées et des dégâts matériels importants.

En cette douloureuse circonstance, CODEM présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

CODEM condamne les atteintes aux biens publics et privés ainsi que l’usage disproportionné de la force.

Considérant l’adresse à la nation du Président de la République en date des 09 et 11 juillet 2020 dans laquelle il s’est engagé d’user de tous ses pouvoirs pour apaiser le climat socio-politique, nous rappelons que parmi l’un de ses pouvoirs  figure la dissolution de l’Assemblée nationale et non une partie de l’Assemblée nationale par quelques manèges que ce soit.

CODEM demande la libération des personnes arrêtées et la démission du premier ministre Dr Boubou Cissé pour donner tout son sens et sa chance au8 consensus.

CODEM rappelle qu’elle ne participera pas à un gouvernement non consensuel en l’état.

CODEM marque sa solidarité aux familles de l’imam Mahamoud Dicko, de  l’ancien Président de l’Assemblée Nationale Issac Sidibé et du président Housseini Guindo  et aux autres familles dont les domiciles ont été touchés.

CODEM remercie la communauté internationale pour tous les efforts qu’elle ne cesse de déployer en faveur du Mali l’exhorte à nous aider une fois de plus à surmonter cette nouvelle épreuve.

Fait à Bamako le 12 juillet 2020.

Le Président

2 Commentaires

  1. Nous nous sommes déplacés au risque d’être contaminés, pour élire nos représentants. Je ne crois pas que pour une trentaine de sièges controversés, il soit légitime de balayer ainsi nos efforts.

  2. Quelle moquerie de ta part mon cher Siaka ! Au moment où le monde entier nous aide à sauver des vies humaines au prix des décisions du seul président IBK sur des propositions qui lui ont été faites, et, toi tu t’assieds chez toi pour balancer tes propos qui indignent ce monde dont toi-même ? Ôtes toi de ton manteau d’internet personnel et égoïste pour abréger la souffrance des maluennes et maliens. Même IBK même en souffre trop maintenant rien qu’en le voyant parler. Moi j’en veux surtout à IBK qui est en train de se faire souffrir pour faire plaisir à des personnes qui ne songent pas du tout
    à ses souffrances en ces moments durs pour lui et qui ne pensent qu’à garder des postes dans les institutions maliennes. Mon cher sois surtout patriote et si IBK dissoud l’Assemblée Nationale comme il vient de le faire pour le cas de la Cour Constitutionnelle tu ne pourras rien contre lui.
    Mon père IBK, je vous prie à cause d’Allah agis dans ton sens tout en minimisant les mauvaises personn qui te font dérouter sans cesse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.