La journaliste française, Christelle Pire, de Libération a suivi une patrouille des casques bleus dans le centre du Mali. Ce qu’elle décrit dans son reportage, publié le 19 août, n’est plus ni moins qu’un acte de «non-assistance à personne en danger». Un acte pourtant condamné par le droit international, dont l’ONU est le garant.

Sous le margousier, rapporte la journaliste, les aînés du village reçoivent la patrouille onusienne. Nous sommes à Ficko, localité dogon d’un millier d’habitants, dans le centre du Mali. Assis sur des nattes et sur quelques chaises, gilet pare-balles sur le dos et casque bleu sur la tête, les policiers et leur interprète tentent d’expliquer leur mission, et admettent à demi-mot leur impuissance. «Notre présence ici, c’est de vous dire : du courage ! Commence le chef de patrouille, le Togolais Koadjio-Danda Assih. Ce n’est pas le travail de la Minusma de chasser les terroristes. C’est le travail des forces armées maliennes, de la force française Barkhane et de la force conjointe du G5 Sahel. La Minusma est là juste pour la paix entre les personnes et la protection des biens.» Djeliba24

Ainsi dit, ainsi fait, avons-nous envie de dire. Sauf que ajoute la journaliste : «A la fin de la visite, un homme interpelle les Casques bleus : des personnes armées sont en train de voler du bétail, à seulement 3 kilomètres de là. La patrouille onusienne informe sa hiérarchie. Fait un dernier tour dans Ficko… puis rentre à la base». Djeliba24

Difficile à croire, Pourtant la Minusma a clairement refusé, selon les propos de la journaliste, d’intervenir pour la protection des biens. Mission que le chef de patrouille se tuait à expliquait aux villageois tout à l’heure. Dommage !

Djeliba24| la gardienne des Libertés

1 COMMENTAIRE

  1. Qui vous a dit qu’ils sont là pour vos sécurités ?
    Citer moi, dans quel pays , la mission de casque a ramenée la paix?
    Dans votre propre maison,il n’y aura pas quelqu’un d’autre qui vous mettras l’ordre, donc il faut chercher à comprendre l’origine du malaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.