A l’appel du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM) des milliers de musulmans se sont rendus, le soir de ce mercredi 28 octobre, à la grande mosquée de Bamako. Plusieurs leaders de la Communauté musulmane ont pris la parole pour condamner les propos du président français Emmanuel Macron qui a affiché son soutien à la publication des carricatures du prophète Mahomet (PSL).

Maliweb.net -« Un discours irresponsable, calomnieux et discourtois envers les musulmans ». C’est ainsi que les membres du Haut Conseil Islamique du Mali ont qualifié les propos d’Emmanuel Macron. En réalité, révèle le HCIM dans sa déclaration, Macron, en difficulté dans les sondages, tente de se faire un électorat en jouant sur la haine envers les musulmans. Le HCIM dit s’indigner : «de la manipulation du peuple français en des fins électoralistes ; du délit de faciès dont sont victimes les musulmans en France ».

Le Haut conseil islamique du Mali appelle à éviter l’amalgame entre musulmans et terroristes. « Les mosquées en France ne sont pas des lieux de radicalisation et les radicaux ne sont pas militants des mosquées », a indiqué le HCIM dans sa déclaration. Par ailleurs, le HCIM condamne « avec la plus grande rigueur » les propos d’Emmanuel Macron sur l’islam et les caricatures du prophète Mahomet (PSL). Aussi, le HCIM demande à Macron de « présenter ses excuses » à la communauté musulmane du monde.

Les appels au calme de l’Imam Dicko

Au rythme de Dicko… Dicko… Dicko l’Imam Mahmoud Dicko est apparu dans un tonnerre d’applaudissements, après la lecture de la déclaration. Le Guide religieux a appelé les manifestants au calme. Il a demandé à ne rien casser, à ne pas brûler de drapeau. « Ils veulent nous pousser à la faute, montrons-les que nous sommes au-dessus de ça », a prêché l’Imam Dicko du haut du pupitre de la grande mosquée de Bamako.

Le grand absent du meeting était le président du Haut Conseil islamique du Mali, Ousmane Madani Chérif Haidara. Le Guide des Ançars était sans doute occupé par la préparation de son prêche de Maouloud, la naissance du prophète. Evènement qu’il célèbre chaque année devant des centaines de milliers de fidèles.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.