On ne connait, à l’heure actuelle ni l’ampleur des dégâts, ni le nombre éventuel de victimes, mais le porte-parole de l’état-major français des armées a indiqué qu’une voiture piégée a explosé à l’entrée de la base militaire française de Gao au Mali.

«Il y a eu une attaque par un VBIED (véhicule piégé) à 15h45 locales à l’entrée de la partie française du camp de Gao”, partagé entre la force française anti-djihadiste Barkhane, la force de maintien de la paix des Nations unies (Minusma) et les forces armées maliennes (FAMa)», a déclaré le colonel Frédéric Barbry à l’AFP.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.