Accra : les grandes lignes de la rencontre entre les chefs d’Etat de la CEDEAO et le CNSP

Les chefs d’état tiennent à revoir certaines dispositions :
1- retour à l’ordre constitutionnel en abrogeant l’acte fondamental et en s’inscrivant dans la ligne de l’article 122 de la constitution;
2- la libération sans condition des personnalités politiques détenus de manière extrajudiciaire;
3- deux organes de transition (le Comité de Transition & le Gouvernement);
4- la présidence civile.

Source : correspondante

Malick Konaté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.