La chanteuse a été arrêtée, ce mardi, à sa descente d’avion à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Son arrestation est causée par un conflit autour de la garde de sa fille.

Rokia Traoré faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international depuis quelques mois par Le tribunal de première instance de Bruxelles. Pour être partie avec sa fille, la justice belge poursuit Rokia pour «enlèvement, séquestration et prise d’otage». Jans Goosens, l’ex-compagnon belge avait la garde exclusive de l’enfant. Une décision dont la chanteuse malienne a fait appel, mais sans attendre le jugement, elle s’en est allée avec l’enfant.

Alors qu’elle se rendait en Belgique pour assister à son audience auprès de la cour d’appel de Bruxelles, la star malienne a été arrêtée ce mardi, où elle était en escale. Rokia Traoré est actuellement placée sous écrou à la prison de Fleury-Mérogis en attendant que la chambre d’instruction du tribunal de Paris décide de son extradition vers la Belgique mercredi prochain.

Celui-ci explique aussi que Rokia Traoré refuse de remettre sa fille à son ex-compagnon, car une plainte a été déposée à l’encontre de ce dernier pour attouchements sexuels sur l’enfant. L’artiste encourt une peine de cinq ans de prison, selon Maître Feliho.

Djeliba24

(RFI)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.