Ce jour mardi 24 mars 2020 aux environs de 05H du matin, plusieurs centaines de combattants du groupe terroriste Boko Haram ont lancés l’assaut sur le camp militaire ou étaient basées une unité de l’armée tchadienne à Boma dans la province du  Lac Tchad.

Après plusieurs heures de combats très durs et violents plusieurs dizaines de soldats tchadiens sont tombés parmi eux, des sous-officiers, des officiers supérieurs, des meneurs d’hommes et 47 autres ont été blessés.

Visiblement, les intrépides soldats tchadiens ont cette fois-ci perdu la bataille dans cette attaque mais n’ont jamais abandonnée le camp. Sur le terrain, l’on constate des véhicules blindés de l’armée calcinés, des corps de soldats jonchent le sol.

Le président Idriss Déby Itno s’est rendu sur lieux de l’attaque

Pour lui, cette action de Boko Haram, est une épreuve difficile. «J’ai assisté et mené beaucoup des opérations, mais en un seul coup, perdre autant d’hommes, c’est pour la première fois dans l’histoire. Nous allons revoir tous nos dispositifs pour éviter ce que #Boma a connu. Je voudrais dire aux Tchadiens jusqu’au dernier mort, y compris les blessés, les forces de défense et de sécurité n’ont pas cédé le terrain » félicite le président tchadiens Idriss Déby Itno.

Moussa Nimaga

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.