Des jets de pierres contre des jets de gaz lacrymogènes, des barricades, des pneus incendiés…..la manifestions empêché le par les forces de l’orde a pris une autre tournure.

Les trois jeunes ont été libérés mais leurs camarades ont maintenu la tension à Sankoré. L’un des trois jeunes qui étaient détenus par la police est arrivé sur les lieux de la manifestation. Il a rassuré les manifestants. Selon lui le premier responsable de leur mouvement « veut que la manifestation arrive devant le gouvernorat pour la lecture des doléances ».

Le gouverneur parti négocier chez un imam est toujours aussi empêché de quitter les lieux par les manifestants qui scandent des propos haineux à son égard. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.