Dans la soirée du dimanche 07 août, 42 militaires maliens sont morts au combat par les groupes terroristes à Tessit, dans la zone des trois frontières. L’attaque a fait d’énormes pertes pour les FAMA et n’aurait pas eu lieu sans « aide extérieure ».

42 morts et 22 blessés. C’est le bilan du côté des Forces armées maliennes (FAMa). Ce bilan a été donné par le Colonel Abdoulaye MAIGA, porte-parole du Gouvernement, ce mercredi 10 août, au moment où l’on parle de la « montée en puissance » de l’armée.

Selon le porte-parole du Gouvernement, les FAMa de la base de Tessit ont été surpris par « une attaque complexe et coordonnée des groupes armées terroristes, vraisemblablement de l’Etat islamique dans le Grand Sahara (EIGS) caractérisée par l’usage de drones, d’explosifs, de véhicules piégés, ainsi que de tirs d’artillerie. »

Ces terroristes ont reçu une « expertise extérieure », accuse le Colonel Abdoulaye MAIGA. En dépit de cet appui, « 37 terroristes ont été neutralisés et des équipements ont été abandonnés par les assaillants dans les environs de Tessit ainsi que 02 véhicules contenant du matériel et leurs occupants détruits par des frappes aériennes dans une forêt à 5 km au sud de la localité », s’est réjoui le porte-parole du gouvernement.

Deuil national de trois jours

Dans un communiqué lu à la télévision nationale, la Présidence a annoncé un deuil national de trois jours à compter de ce jeudi, « en hommage aux victimes civiles et militaires » de Tessit.

Mordecaï Boli/Malinewstv

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.