Abdelaziz Bouteflika annonce qu’il renonce à se présenter à la présidentielle algérienne du 18 avril, et reporte le scrutin.

 Abdelaziz Bouteflika a annoncé ce lundi 11 mars qu’il renonçait à briguer un 5e mandat et que l’élection présidentielle algérienne, dont le premier tour devait avoir lieu le 18 avril prochain, est reportée.

Dans un message à la nation publié par l’agence officielle APS, il précise que la présidentielle aura lieu “dans le prolongement” d’une conférence nationale” chargée de réformer le système politique et d’élaborer un projet de Constitution d’ici fin 2019.

Depuis plusieurs semaines, des milliers d’Algériens manifestent dans les rues du pays pour protester contre une nouvelle candidature d’Abdelaziz Bouteflika, très affaibli depuis un AVC en 2013. Une contestation inédite en 20 ans de pouvoir.

Dernière modification le lundi, 11 mars 2019 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.