La mission de la CEDEAO au Mali, conduite par l’ancien président du Nigéria Goodluck Jonathan, est confrontée à de grosses difficultés. En plus du fait les leaders du M5 – RFP rejettent ses propositions de sorite de crise, l’Institution communautaire est accusée de tentative de corruption.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.