Nomination par procuration, marché de gré à gré, achats des consciences des leaders, depuis sept ans, le premier ministre Boubou Cissé, et ministre de l’Economie et des Finances, a mis en place un véritable réseau familial au sein de la bureaucratie. Enquête sur un réseau parental au cœur de l’administration malienne.

Après un passage à des postes peu importants à la Banque mondiale, Boubou Cissé débarque au Mali en 2013, et Ibrahim Boubacar Keita (IBK) qui venait d’être élu président du Mali le nomme comme ministre des mines. Depuis, Boubou Cissé s’est vite adapté au terrain malien en créant un véritable réseau familial dans l’administration malienne. C’est sur ce réseau que « Boubou » compte battre campagne lors des élections présidentielles de 2023 s’il reste premier ministre au moins jusqu’en 2022. Voilà une liste des membres de la famille de Boubou Cissé installés au cœur des finances de l’administration malienne.

  1. Amadou Baba Cissé, la courroie de transmission

Amadou « Baba » Cissé est le frère aîné de Boubou Cissé. Il était employé à la Banque malienne de l’habitat (BHM) jusqu’à l’entrée de Boubou Cissé dans le gouvernement de Oumar Tatam Ly en 2013. Pistonné par son petit frère, « Boubou » devenu ministre, Baba Cissé va rapidement s’installer dans un poste où transite des milliards en CFA. En 2015, alors que Boubou Cissé est ministre des mines, il pousse son frère à la tête de la société de gestion et d’intermédiaire (SGI) qui gère les emprunts obligataires du Mali sur le marché de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). En 2019, 116 milliards des Francs de l’État malien ont transité par la SGI. Baba Cissé qui est aussi la courroie de transmission avec les partis politiques et Boubou Cissé.

  1. Ministre des mines, Hawa Bah, au nom de la belle–sœur

Directrice nationale de la Géologie et des Mines depuis mai 2014, Hawa BA est la belle-sœur de Baba Cissé, le grand frère du premier ministre Boubou Cissé. Lorsque le président malien, IBK a nommé Boubou Cissé comme premier ministre en 2019, Hawa Ba est propulsée à la tête du ministère des mines. Silence ! Le ministère des mines occupé entre 2013 et 2016 revient à la famille.

  1. Ministre du Budget Aoua Sylla, la cousine qui assure les arrières

Aoua Sylla, ministre du Budget depuis 2019 est la fille de la sœur du beau-père de Boubou Cissé, Inna Tall. Aoua Sylla était jusqu’à sa nomination secrétaire général au ministère des finances dont le ministre n’est autre son cousin, Boubou Cissé. Elle était également directrice de cabinet du même Boubou Cissé quand il était ministre des mines.

  1. Babou Sylla, le cousin chargé de contentieux

Babou Sylla est le frère de Aoua Sylla, la ministre du Budget et cousin du premier ministre Boubou Cissé. Grâce à ces liens familiaux, le premier ministre Boubou Cissé s’offre les services de son cousin, Babou Sylla pour veiller à la gestion de contentieux au ministère de l’économie et des finances de Boubou Cissé via le cabinet d’avocats Brysla.

  1. Aguibou Tall et les 40 milliards des TIC

Demi-frère de Boubou Cissé, Aguibou Tall est un ancien employé de Orange Mali. Depuis 2016, il est propulsé par Boubou Cissé comme DGA à l’Agence de Gestion du Fonds d’Accès Universel (Agefau) qui gère 40 milliards des Francs CFA. Cet argent provienne de la contribution des opérateurs de télécommunications au Mali afin de permettre au plus grand nombre de malien l’accès aux services de télécommunication. Aguibou Tall est positionné pour prendre la tête de cette agence dont la gestion des fonds est opaque.

  1. Cheick Oumar Tall alias Léo le démarcheur

Demi-frère du premier ministre, Boubou Cissé, Cheick Oumar Tall, alias Léo Tall le frère de Aguibou Tall. « Léo » est un homme de tous les dossiers du premier ministre Boubou Cissé. Selon nos informations, « Léo » Tall est celui qui démarche opposants, religieux et influenceurs pour le compte du premier ministre Boubou Cissé. Ainsi il sert de relais entre Boubou Cissé et l’Imam Mahmoud Dicko ou encore le chroniqueur Ras Bath.

  1. Sidi El moctar, au nom de Fadima Tall

Boubou Cissé a-t-il joué un rôle dans la nomination de son beau-frère, Sidi El moctar comme directeur général du Trésor en 2015 ? Oui selon nos sources. Tout comme Baba Cissé à la tête de SGI, Boubou Cissé avait pistonné Sidi El moctar pour être à la tête de la direction nationale du trésor public. Sidi El Moctar est le mari de Fadima Tall, la sœur de Léo Tall, Aguibou Tall et demi sœur de Boubou Cissé.

  1. Mamadou Sinsy Coulibaly le mari de Madina Tall ou les 2.3 milliards FCFA

Le chef du patronat malien, Mamadou Sinsy Coulibaly est marié à Madina Tall, une cousine du premier ministre Boubou Cissé qui lui avait octroyé un marché de gré à gré de 2.3 milliards des Francs CFA dans le cadre de l’organisation des élections législatives de 2020. Le 15 mai dernier, le premier ministre Boubou Cissé avait convié des responsables maliens à l’ouverture des offres financières des soumissionnaires dans le cadre de la mise en concession de l’aéroport international Président Modibo Keita. Pourtant aucune trace sur internet de l’appel d’offre de ce marché qui est, selon nos informations, est destiné à Baba Cissé et Sinsy Coulibaly, le mari de Madina Tall, la cousine de Boubou Cissé.

  1. Mohamed Diarra, le fils de… Tall

Mohamed Diarra dont la mère est Tall, était nommé par Boubou Cissé comme conseiller lors que ce dernier était ministre des mines. Il était chargé du dossier B2Gold pour défendre les intérêts du Mali lors de l’achat de la mine d’or fekola par B2Gold, mais une fois que le processus d’achat est terminé, Diarra devient à la grande surprise DG de B2Gold au Mali.

Nord Sud Journal

Le titre est de la rédaction de Djeliba24

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.