Le coup d’Etat au Burkina Faso est finalement consommé et c’est un capitane, Ibrahim Traoré, des forces spéciales du pays, qui a remplacé le colonel Paul Henry Damiba à la tête de la nation ouest africaine.

Un groupe de soldats a fait une apparition à la télévision nationale du Burkina Faso pour confirmer finalement le coup d’Etat qui a eu lieu dans le pays et annoncé le nom de celui qui peut être désormais appelé le nouvel homme fort du Faso.

C’est désormais le jeune capitaine Ibrahim Traoré des forces spéciales du Burkina Faso, qui remplace le colonel Damiba à la tête de la transition. Contrairement à la rumeur de ce qu’un autre colonel était pressenti à cette fonction, c’est un jeune officier moins gradé qui servira de guide au peuple burkinabé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.